Crédit

Le transfert de crédit immobilier

09/01/2018 à 09h59
Le transfert de crédit immobilier

De moins en moins de banques acceptent le transfert de crédit immobilier

Selon une enquête relayée par le courtier VousFinancer, il est de plus en plus compliquer de transférer son crédit immobilier. Or, avec les taux actuels, le transfert du crédit est très avantageux si le taux monte, cela permet de garder son prêt immobilier pour l’acquisition d’un nouveau bien, et à la clé, des économies sur la mensualité tous les mois.

Transfert de prêt, plus de crédit à taux bas pour l’achat d’un nouveau bien immobilier

Pendant l’acquisition d’un nouveau bien, quand on est déjà propriétaire, la pratique la plus commune est de rembourser le prêt pendant la revente et d’en souscrire un autre pour le financement du nouveau bien toutefois, en payant les frais tout comme les indemnités de remboursement anticipé ainsi que la nouvelle garantie et en faisant les procédures en rapport à la souscription de l’assurance. Mais certaines banques dont, le nombre se réduit de plus en plus, proposent une autre alternative, garder le crédit en cours et le transférer sur l’achat d’un nouveau bien en le complétant par un second prêt si c’est nécessaire.

C’est une option très intéressante lors d’une remontée des taux à moyen et long terme, mais pas à court terme. C’est très avantageux puisqu’à part la possibilité de garder un prêt à taux bas, l’emprunteur peut continuer à profiter de l’assurance qu’il avait souscrite il y a quelques années. Mais encore, il est possible de garder la garantie si c’est une caution et s’il n’y a pas encore eu d’indemnités de remboursement anticipé. En résumé, les économies réalisées sont très significatives surtout si les taux grimpent dans les années à venir. En ce jour, 2 banques nationales, quelques banques en ligne et certaines banques régionales proposent encore la transférabilité des prêts, et c’est un avantage concurrentiel qu’elles ne peuvent pas négligé donc, elles n’hésitent plus à la mettre en avant. Par contre, à cause du coût potentiel que cela engendrerait s’il y a une remontée des taux, de plus en plus de banques ont arrêté cette option, et cela, depuis l’année dernière.

Profiter du transfert de prêt

Actuellement, il y a peu de banques qui proposent les prêts transférables donc, il serait judicieux de vérifier que la banque à qui on demande un crédit propose cette option et qu’elle est bien indiquée dans l’offre. Notez que cette option est gratuite, mais des frais associés à la rédaction d’un avenant pour changer l’objet du prêt sont possibles. Mais quoi qu’il en soit, le transfert d’un prêt est soumis à un accord au préalable de la banque, car en période de taux bas, c’est son meilleur atout pour conserver les clients si elle le veut, au-delà de la durée moyenne d’un prêt qui est de 7 ans. Mais cette option qui permet de fidéliser les clients peut aussi entraîner des pertes en cas de hausse des taux dans les années à venir. Pour terminer, les conditions à respecter pour transférer un prêt sont la vente et l’achat d’un nouveau bien dans un délai inférieur à 6 mois, l’achat et le bien vendu pour le même usage, l’absence d’incidents de paiement sur le prêt et la validation du transfert par l’organisme de caution.

Top 10 de la banque en ligne
80€ offerts
160€ offerts
Jusqu'à 200€ offerts
Publicité
Les dernières actualités
25/03/2018 à 06h55
Rédaction Rindra pour ComparoBanque
Note Moyenne : 4.7/5 - Nombre de Votant : 19 -
Votre comparateur de banque en ligne
Votre comparateur de banque en ligne le plus simple et le plus rapide