Changer de banque

Quelles-sont les étapes pour passer sur une banque en ligne ?

Tout d'abord, il faut savoir que vous avez le droit de vouloir changer d'institution, que ce soit pour vous inscrire sur une banque en ligne ou rester dans une banque traditionnelle. En général, si vous souhaitez changer de banque traditionnelle, il vous faudra compter environ 5 jours le temps que cette opération s'effectue. Au contraire, vous gagnerez du temps si vous passez sur une banque en ligne puisque tout est dématérialisé.

Si vous choisissez cette dernière option, il vous suffira de suivre quelques étapes.
  • Banques
  • Offres
  • Carte bancaire
  • Avis clients
  • Voir les offres

 

Simulateur de Crédits
Simuler un crédit, calculer votre capacité d'emprunt, calculer un TAEG instantanément sans donner votre nom et vos coordonnées.

Boursorama BanqueING DirectHSBCBforBankHello bank!EKO

Étape n°1 : comparer les différentes banques en ligne

Cette étape peut paraître évidente mais beaucoup de personnes se laissent simplement guider par le bouche-à-oreille et les "j'ai entendu dire". Seulement, les autres n'ont pas forcément les mêmes besoins ni les mêmes attentes que vous. Il est donc essentiel pour vous de confronter les banques ainsi que leurs services et produits pour pouvoir choisir celle qui vous correspond le mieux. Pour faire le bon choix, il vous faut vous poser les bonnes questions : de quoi avez-vous besoin ? la banque répond-elle à toutes vos attentes ? les prix sont-ils attractifs et adaptés à votre situation ? Pour faciliter vos recherches, le comparatif banque en ligne sera votre meilleur ami : il est indispensable et vous fera gagner beaucoup de temps.

Étape n°2 : faire une demande d'ouverture de compte

Cette étape est plutôt rapide. Il vous suffit de remplir un document (en ligne) en fournissant certains justificatifs tels qu'une pièce d'identité, un justificatif de domicile, un RIB ou encore une copie de bulletins de salaire (ces éléments peuvent varier en fonction des banques). La plupart du temps, les banques (traditionnelles ou en ligne) vérifient auprès de votre ancienne banque votre activité et échangent concernant les opérations à effectuer. Votre dossier sera ensuite étudié par un conseiller

Étape n°3 : informer toutes les entités concernées par ce changement

C'est une étape essentielle et même primordiale. Elle concerne notamment les prélèvements et les virements automatiques. Si vous changez de compte et que les prélèvements continuent d'opérer sur l'ancien, il se peut que cela entraîne des frais supplémentaires puisque votre compte sera vide. C'est l'un des processus les plus fastidieux pour changer de banque. Bien sûr, certaines banques vous proposent de s'en charger complétement à votre place. Pour le savoir, il suffit de prendre contact avec votre nouvelle banque et de leur envoyer un récapitulatif des opérations automatiques qui ont été effectuées sur votre compte ces 13 derniers mois. Ces informations vous sont fournies par votre ancienne banque.

Étape n°4 : activer son nouveau compte de par un virement

Avant cela, il faut absolument que sur votre ancien compte vous prévoyez une certaine somme d'argent capable de couvrir les prélèvements en cours. Ceci est très important car cela vous évite d'être fiché à la banque de France. Cela servira notamment si vous avez récemment déposé des chèques et que ceux-ci n'ont pas encore été encaissés. Ensuite, vous pouvez transférer le reste de votre argent sur votre nouveau compte puis clôturer l'ancien ! La clôture de votre compte n'est pas facturée. Attention ! Certains produits bancaires ne sont pas transférables d'une banque à l'autre, il est nécessaire de les connaître.

Quels-sont les produits d'épargne non transférables ?

Certaines banques facturent le transfert de produits bancaires selon leur nature. Ainsi, il faut pouvoir repérer ceux qui peuvent être transférés et clôturés ou non. Parmi eux, vous avez :

Les opérations payantes

  • l'assurance vie : non transférable mais peut être clôturée (mais pertes des avantages),
  • le crédit : non transférable mais peut être clôturé (sous conditions),
  • le PEL : transférable et peut être clôturé,
  • le CEL : transférable et peut être clôturé,
  • le PEA : transférable et peut être clôturé,
  • le compte à terme : non transférable mais peut être clôturé.

Les opérations gratuites

  • le compte courant : non transférable mais peut être clôturé,
  • le livret A : non transférable mais peut être clôturé,
  • le livret jeune : transférable et peut être clôturé,
  • le LDDS : non transférable mais peut être clôturé,
  • le LEP : transférable et peut être clôturé.

Il se peut qu'en 2018 les prix relatifs à ces transferts augmentent davantage selon les banques. Il est donc essentiel de bien se renseigner sur votre nouvelle politique tarifaire d'épargne en ligne et sur les lois en vigueur concernant votre ancienne et nouvelle banque.

Note Moyenne : 3.6/5 - Nombre de Votant : 65 -
Votre comparateur de banque en ligne
Votre comparateur de banque en ligne le plus simple et le plus rapide